Acta Orientalia Belgica - Nummer XXIV


DÉCRIRE, NOMMER OU RÊVER LES LIEUX EN ORIENT
Géographie et toponymie entre réalité et fiction



En couverture:
Médinet Habou. Premier pylône du grand temple de Ramsès III. Môle méridionaL. Les noms des peuples vaincus.

Anderen nummers
Opzoeking

Christian CANNUYER, Jean-Marie Kruchten (1944-2010). Souvenirs épars d’un ami égyptologue à l’universelle curiosité. vii
Christian CANNUYER, Les Journées des Orientalistes Belges 2010 sous le signe de Jean Zuallart, maire d’Ath et pèlerin de Jérusalem en 1586. xix

DÉCRIRE, NOMMER OU RÊVER LES LIEUX EN ORIENT
Apolline Marie HUIN, Le Pays-Sans-Retour : le royaume de l’au-delà en Mésopotamie. 1
Claude VANDERSLEYEN, Topographie et géographie dans les sources égyptiennes pharaoniques. Ce que je crois mais que je n’aurai plus le temps de montrer ou de démontrer, par exemple que les Keftyou ne viennent pas de Crète mais d’Asie. 17
Pierre PEETERS, Fleuve et vallée asiatique dans les sources égyptiennes. 25
Isabelle KLOCK-FONTANILLE, La frontière chez les Hittites : de la réalité à la représentation. 31
René LEBRUN, Sens et permanence de toponymes anatoliens. 49
Alexandre TOUROVETS, Quand les Assyriens découvrent les montagnes du Zagros. La description d’un monde inconnu. 57
Benoît CLAUS, Aux sources du Nil : entre mythe(s) et raison. À propos d’Hérodote II, 28. 77
Déborah MOINE, L’Égypte, cauchemar et fantasme des Romains : contrée d’exotisme, de luxure et de mystère. 97
Marc MALEVEZ, Le « lieu » du moine dans l’Égypte copte. 107
Jan M.F. VAN REETH, Ville céleste, ville sainte, ville idéale dans la tradition musulmane. 121
Daniel DE SMET, Les cités merveilleuses de Ğābalqā, Ğābarsā et Hūrqalyā. Du « monde des images en suspens » de Šihāb al-Dīn al-Suhrawardī au Mundus imaginalis d’Henry Corbin. 133
Jean LOICQ, Onomastique, géographie et histoire dans l’œuvre de Sylvain Lévi. 155

MISCELLANEA
Marianne MICHEL, Le pefsou. Un élément de recette du boulanger et du brasseur égyptiens. 171

Abstract : The notion of pefsou that intervenes in grain counting necessary in bread and beer fabrication is significantly treated in the Egyptian mathematical corpus. But what this pefsou exactly determines, and why do we consider it as an element in a recipe for the Egyptian baker and brewer? The answer lies in both the Rhind and the Moscow papyrus.

Virginie PREVOST, Mosquées ibadites et islam standard au sultanat d’Oman. 185


Vous pouvez commander ce volume en envoyant un e-mail à Christian CANNUYER.
Vous pouvez également commander par courrier postal.


  Thuis pagina